30

Des nouvelles du père Romain

À partir du mois de septembre, vous trouverez ici quelques nouvelles du père Romain qui débute une année sabbatique :

– septembre 2022 : pèlerinage d’action de grâce vers Assise ( Italie) en vélo de voyage.
– octobre à mi-février 2023 : en mission dans les quartiers nord de Marseille au sein de l’Association Massabielle.
– mi-février à juillet 2023 : en retraite spirituelle à Curriere  en Chartreuse chez les Frères de Bethleem.

Présentation audio de mon année sabbatique 

Dimanche 22 Janvier

Jour du Seigneur !

Les jeunes de la Maison Bernadette ont animé la messe dominicale, comme tous les 3ème dimanches du mois. Quant à moi, en les attendant, je leur ai préparé un bon dessert avant quelques menus travaux dans le jardin et un moment de footing au soleil. Rassurez-vous, je pratique encore le dimanche ! Mais je célébrais ce soir à la paroisse : une toute petite assemblée très fraternelle et dont la prière fait mon admiration.

Je goute, jour après jour, la joie de la rencontre : tel paroissien soucieux de sa prière personnelle, tel jeune me demandant conseil à propos d’une décision importante à prendre ; telle voisine me confiant sa fille en pleine dépression ; tel jeune du soutien scolaire me bombardant de questions entre deux récitations de verbes irréguliers ; Hannette et Thomas, fiancés que j’accompagne vers le mariage, venus déjeuner à la Maison Bernadette. Je rends grâce pour tous ces moments que le Seigneur me donne de prendre, gratuitement, sans avoir à regarder ma montre, au service de tous.

Mardi et mercredi dernier, j’ai participé à la seconde rencontre de la toute jeune Fraternité Missionnaire des Cités, à Bondy, au nord non pas de Marseille mais de Paris !  Fondée à l’initiative de deux prêtres d’ile de France, cette Fraternité se propose d’accompagner et de soutenir les prêtres envoyés en cités populaires, valoriser les expériences et la vitalité des communautés chrétiennes qui s’y réunissent et animer une communauté de prière. Une belle équipe de fidèles laïcs participe aussi activement à l’animation de la Fraternité, accompagnant les prêtres et priant avec et pour eux. Ce fut pour moi un beau moment de fraternité sacerdotale : voir réunis dans une même esprit Fils de Charité, prêtres de la Fraternité St Pierre, de la communauté St Martin, de l’Emmanuel, prêtre diocésains de tous âges a été pour moi une belle expérience, pleine d’espérance. En fonction de ma prochaine nomination, j’espère pouvoir continuer à suivre les travaux ce cette Fraternité. 

La mission est belle ; la moisson est abondante ; le Seigneur est bon ; l’Esprit Saint souffle et conduit son Eglise. 

Soyez bénis

Beauté des Calanques et de la ville ; équipe des Services Charité; visite de deux couples normands ! 

Mercredi 11 janvier

Les semaines passent à une vitesse folle !

La rentrée des classes marque la reprise du soutien scolaire en particulier ; plus j’avance dans cette expérience (nouvelle pour moi) auprès des jeunes, plus je me rends compte que, pour finir, l’aide au devoir, bien qu’importante et utile, est une occasion unique pour entrer dans une relation personnelle avec tel ou tel jeune, échanger, parfois en profondeur avec lui, mieux le connaitre et ouvrir des perspectives. Certains viennent même alors qu’ils n’ont pas de devoirs ! Bien entendu, il faut faire la part des choses et ne pas transformer la séance en discussion et débat ; mais je note que le soutien scolaire est une porte d’entrée pour un travail éducatif plus profond ; un cheminement spirituel possible aussi pour tel ou tel. Je garde cela précieusement, comme enseignement, pour mes futures missions normandes !

Avant mon départ, je prends aussi mon bâton de pèlerin pour rencontrer les responsables des Oeuvres marseillaises et les visiter. Marseille est en effet le berceau et le lieu de naissance de Patronages historiques, initiés à la fin du 18 ème siècle (par des prêtres comme Joseph-Marie Timon-David et Jean-Joseph Allemand) et qui continuent leur mission éducative auprès des jeunes de la ville. Cet après midi, j’ai ainsi visité l’Oeuvre Nazareth. Quelle joie de pousser la porte et de découvrir une véritable fourmilière composée d’enfants et de jeunes, la plupart portant des  « chasubles » colorées (essentielles pour repérer son équipe), sourires aux lèvres et très investis dans le jeu en cours (une immense tèque dont les règles ont été adaptées au grand nombre d’enfants, en l’occurence, 64 dans cette petite cour !). Et plus impressionné encore par le temps de catéchèse (un temps très vivant où l’évangile du Recouvrement au Temple est raconté par des amies de l’Oeuvre venues donner un coup de main pour prendre en charge les enfants par niveau). Et que dire du dernier temps de prière où les enfants et les jeunes se sont réunis dans la chapelle, encadrés par petits groupes, par des jeunes ayant parfois le même âge qu’eux, entrant en rang, puis se signant d’un beau signe de la Croix et exécutant une génuflexion commune dans un silence religieux (ou presque !), chantant à tue-tête un cantique appris de génération en génération et s’unissant dans une prière (connue par coeur) pour la béatification du fondateur ! Une vraie bénédiction. Le plus fort est que les 60 primaires et collégiens ne sont encadrés que par 4 adultes seulement (les 30 petits de maternelle, par 4 adultes aussi) ; beaucoup de responsabilités étant confiées aux plus grands : impressionnant d’efficacité. Le directeur de patronage que je suis a pris une bonne leçon !

Demain, j’interviens auprès des salariés de l’Association Massabielle et tenterai de les aider à poser les bases d’une « vision » pour l’avenir.

J’ai eu la joie d’être visité, le week-end dernier, par Melvyn avec qui j’ai pu beaucoup échanger mais aussi prier, bricoler et visiter la belle ville de Marseille. Avis aux amateurs !

Soyez bénis !

Mercredi 4 janvier

Belle et Sainte Année à tous ! Je souhaite à chacun un année pleine de rencontres et durant laquelle vous puissiez aussi approfondir votre amitié avec le Christ, unique Sauveur.

A la Maison Bernadette, nous goûtons encore la joie de Noël. Personnellement, je redécouvre le Mystère de la Nativité qui prend ici une dimension toute particulière : Jésus est venu sauver TOUS les hommes, pas seulement ceux qui le reçoivent mais aussi tous ceux qui auront à l’accueillir, si Dieu le veut, dans leur coeur et dans toute leur vie ! Lorsqu’une jeune, de confession musulmane, me dit lors d’un soutien scolaire : « Noël ce n’est rien du tout pour moi » , je comprends toute la folie de Dieu qui se joue dans le mystère de l’Incarnation et mesure aussi la joie immense que j’ai d’en vivre jusqu’au plus intime de mon être. Avec un fou désir que le plus grand nombre puisse en bénéficier.

J’ai eu aussi la grande joie de « remonter » en Normandie dès la fin de la Messe de l’Aurore. Bon bain familial autour de notre maman avec tous mes frères et sœur et leurs enfants. Joie aussi de rencontrer Mgr Lebrun et  de partager un repas avec le père Stanislas avant de reprendre le TGV. 

Depuis Noël, l’an nouveau est arrivé. Nous avons organisé une soirée pour tous les habitants du quartier, familles, personnes isolées, adolescents…. de beaux moments partagés autour d’un buffet, d’un karaoké et d’un « blind test » sur des chansons des années 80 ! A minuit, tout le quartier s’est illuminé des feux d’artifice maison, tirés au pied des immeubles. Après une prière commune dans la chapelle de la Maison, chacun a pu aller se reposer. Un 31 décembre unique pour moi à bien des égards et qui restera gravé en moi pour longtemps.

Dès lundi, joie de retrouver les jeunes venus rédiger leur rapport de stage (stage d’observation en 3ème) puis mardi, les lycéens. Je travaille actuellement avec Kenza, une jeune de Terminale, sur un texte passionnant de Spinoza sur la notion d’Etat et son rapport avec le politique et le religieux. Ce texte du 17ème siècle est d’une actualité étonnante : comment garantir la liberté de penser et de croire, sans mettre en péril la paix de l’Etat et la légitimité de ses dirigeants. J’espère avoir une bonne note !

Hélas, la fin de ma mission marseillaise approche. Mi-février, je ferai mes adieux au quartier. Mais en attendant, de nombreuses aventures m’attendent, avec la visite d’amis normands, d’Elbeuviens et de frères prêtres : beaucoup de joies en perspectives ! Je note aussi la joie d’avoir reçu la famille Aubrun au grand complet le 23 décembre dernier.

Soyez bénis

 

Jeudi 22 décembre 

Dans quelques heures, nous célébrerons dans la joie la grande fête de la Nativité : Dieu, petit enfant, vient nous sauver et nous remplir d’Espérance ! Nous préparons activement un temps fraternel pour la soirée du 24, ouvert aux chrétiens du quartier, invités à venir préparer le repas et le temps convivial avant d’aller tous ensemble à la messe de la nuit, en paroisse. 
Ce soir, je rentre de trois jours de camp au Casset, tout près de Briançon, auquel ont participé 8 jeunes et 4 adultes. Un beau temps fraternel, en pleine nature, loin du quartier, pour vivre autre chose et de petits bonheurs simple : une journée sans téléphone portable, une bonne bataille de boules de neige, une raclette, des descentes en luge, une randonnée en raquettes, cuisiner ensemble, bénir ensemble, chrétiens et musulmans, le repas, faire une grande ballade nocturne sous une voûte étoilée à couper le souffle ; partager sa foi et son espérance ; rire et discuter jusqu’à 2h du matin…. Je rends grâce pour ce temps beni qui marquera certainement la vie quotidienne de la Maison Bernadette future. Merci à ceux qui, par leur don, ont rendu possible ce camp. Caramba a pu toucher la neige pour la première fois et a assister, impressionné, à notre prière des Complies ; Chaïma, heureuse de parler de sa foi musulmane, a découvert pourquoi Jesus est mort sur La Croix ; Mélinda a beaucoup échangé avec Lea, animatrice, sur la différence entre aimer et être amoureux ; Hamza a être heureux de restituer au groupe ce qu’il avait appris du guide sur les lichens des Mélèzes ; Marwa a cuisiné un magnifique Tiramisu et Wail n’a pas été peu fier de me faire monter, avec lui, sur une luge pour une « descente de la mort » ; sans compter Yahaia qui a négocier une ristourne pour la location des luges ! Bref, chacun a sa manière a donné le meilleur de lui-même en acceptant parfois de sortir de sa zone de confort. Une belle satisfaction pour l’équipe d’animation qui rentre fatiguée mais si heureuse. Belle fête de Noël à vous tous et à toutes vos familles. Quant à moi, je prends le train le 25, après la messe de l’Aurore, pour rejoindre ma famille réunie autour de notre maman, chez ma soeur, à Yvetot. 
Soyez bénis 

Vendredi 9 décembre 

Hier, pour la fête de l’Immaculee Conception, notre équipe s’est mobilisée pour une journée spéciale : adoration et messe en paroisse, repas partagé puis pèlerinage à Notre Dame du Château, à quelques kilomètres de notre quartier. Un beau moment fraternel. 
Le soir, nous avons réunis l’équipe « ma troisième en grand » : un programme privilégié pour 10 collégiens de 3eme qui s’engagent à venir tous les jeudis, de 17h à 19h pour se préparer au mieux à leur stage et à leur orientation. Le but est de créer une cohésion d’équipe mais aussi de les accompagner individuellement. Chacun a désormais trouvé son stage. Par des jeux de rôles, les jeunes ont découvert hier comment se comporter en entreprise et que prévoir pour leur rapport de stage. C’est une équipe tonique : Nasser et Wail comme meneurs, Hamza très taquin, Yanis appliqué, Dialara très réactive, Medhi réservé mais qui n’en perd pas une miette, Safinez qui a pu témoigner de son stage en cours, Kamel qui se prépare à un stage dans un théâtre, Loussine chez un kinésithérapeute et Floriane très motivée pour son stage en librairie. J’ai beaucoup de joie à vivre ces temps d’échange et d’accompagnement qui me permettent d’être au plus près de leurs préoccupations quotidiennes. Je prie aussi pour chacun d’eux afin que le Seigneur les bénisse et leur donne de ne pas abandonner trop vite leurs études pour vivre de l’économie souterraine et son argent facile mais qui tue aussi. Samedi soir dernier, après une séance au cirque avec les collégiens, en raccompagnant chacun d’eux, vue l’heure tardive, à la porte de leur appartement, j’ai pu mesurer combien les trafics en tout genre gangrènent le quartier : dealers et guetteurs squattant le hall et fumant allègrement le shit, d’autres ingérant du gaz hilarant et très addictif…. Expérience un peu déroutante. En remontant dans la voiture, mes vêtements imprégnés de fumée, le chauffeur me dit : «  vous avez fumé ? ». Je pense à ceux qui vivent cela au quotidien. 
‘Soyez bénis en ce temps si beau de l’Avent où nous attendons le Sauveur.

Pèlerins du 8 décembre; porte du tabernacle décorée par les soins ; notre calendrier géant de l’Avent. 

Jeudi 1er décembre

Premiere semaine de l’Avent.  Le Seigneur vient ! Il viendra récapituler toute l’histoire, juger les vivants et les morts. En attendant, nous préparons sa venue : notre présence au quartier, nos prières quotidiennes, le service désintéressé de tous ceux qui viennent frapper la porte de la Maison Bernadette… voilà notre manière de hâter la venue du Sauveur ! 
La maison a déjà revêtu ses habits de fête : décorations, crèche extérieure, calendrier de l’Avent géant. Nous habillons aussi nos cœurs et nos âmes : messes de l’attente à la bougie, veillée d’adoration, journée spéciale « Immaculée Conception » sont quelques temps forts de notre Avent. 
La question religieuse n’est jamais loin : échangeant avec un lycéen sur la fin des temps, j’ai lu avec lui un extrait de l’évangile de Luc et discuté avec lui sur la Venue du Christ à la fin ( notion présente aussi dans le coran); un enfant de CM1, découvrant que je suis chrétien (!) m’a demandé de « parler chrétien » car, pour lui, parler musulman c’est parler arabe ( une langue étrangère pour lui et qu’il n’entend qu’à la mosquée et à l’école coranique) ! Après lui avoir expliqué que, chrétiens, nous prions en français habituellement, je lui ai tout de même «  parlé chrétien » en lui récitant le Notre Père en latin ! Vous auriez vu sa mine incrédule !!! 
pour le reste, la mission suit son cours : révision pour le Brevet blanc ( révision aussi pour moi) ; préparation du camp montagne ; goûter de Noël ; sortie au cirque avec les collégiens. Les rencontres sont souvent étonnantes : une dame, me demandant de lui desserrer le frein à main de sa voiture, alors que je la saluais, en repartant, en lui disant «  Dieu vous bénisse ! », m’a alors questionné et demandé de venir lui rendre visite prochainement. Ce matin, la maman d’un jeune collégien, venue boire un thé et participer à l’atelier couture, m’a supplié de prendre soin de son fils et de le faire progresser en math ! Je suis admiratif de la manière dont certains parents, souvent démunis quant à la maîtrise du français et dans le suivi scolaire, sont très attentifs et soucieux de voir réussir leurs enfants. Joie aussi de partager la fierté des jeunes qui me font lire sur « Pronote » les appréciations de leurs profs en cette fin de trimestre, soulignant les progrès et notant aussi la marge de progression possible. 
Bel Avent à tous et à toutes vos familles. 
Soyez bénis 


visite fraternelle du Père Geoffroy, colocataires pleins de vie; un moment unique : la messe du samedi matin à ND de la garde ! 

Mardi 15 novembre

Loin des tumultes qui secouent l’Eglise, la mission se poursuit au cœur de la cité : visite aux familles, porte à porte, animation de rue, soutien scolaire, patronage….

Notre équipe « Service Charité » se connaît de mieux en mieux et se plait beaucoup dans la mission. Nous sommes aussi parti quelques heures dans le Vaucluse pour nous extraire un peu du quotidien, profitant du 11 novembre : repos, randonnée, prière communautaire, messe à l’abbaye de Senanque : un temps très apprécié et dynamisant. 
‘Demain soir, nous recevrons à dîner le Cardinal Aveline, archevêque de Marseille : joie de l’accueillir et de partager avec lui les fruits de la mission. 
Le quartier vit au rythme des événements liés aux trafics en tout genre. Dimanche, j’ai été arrêté en pleine rue et fouillé de la tête aux pieds par un jeune guetteur alors que je partais en randonnée. Il faut dire que le quartier d’en face, les Oliviers, est en conflit ouvert avec le notre… 

En le quittant, il m’a dit qu’il ne faisait que son travail. En le quittant, alors que je venais de lui dire « Dieu te bénisse », il est resté interloqué puis a pris son talkie-walkie sans doute pour donner un rapport à son supérieur ! En visitant une femme seule cet après-midi, présente dans l’immeuble depuis 52 ans, j’ai mieux compris combien cette vie contrainte était lourde et oppressante. 
J’espère de tout cœur que les jeunes lycéens que nous accompagnons ne tomberont pas ainsi dans cette vie attrayante de l’argent facile. 
Je porte douloureusement les scandales qui traversent l’Eglise : ils offensent le Christ; anéantissent la vie des victimes ; blessent certainement beaucoup d’entre vous et gâchent tous nos efforts missionnaires. Je reste pourtant fier de servir le Christ dans le ministère presbytéral ; je continue à aimer l’Eglise de tout mon cœur; je prie et fais pénitence pour les crimes et délits de ses membres. Soyez bénis 

Jeudi 3 novembre

Les vacances sont l’occasion de multiples propositions pour les enfants et les jeunes. Repartis en différents pôles ( primaire/collège/lycée) chacun des bénévoles donne le meilleur : sortie vélo, visites, jeux de société, tournoi de foot… sans oublier le soutien scolaire !

Je reste impressionné par les jeunes lycéens venus ce matin dès 9h30 pour travailler. D’autres sont même revenus en dehors des jours prévus afin de terminer leurs devoirs ! Pour ma part, je participe aux activités du lycée. Nous avons organisé notre première sortie vélo à travers Marseille : le sourire des jeunes en dit long. Sans casques, avec parfois un seul frein et pas de vitesses ; des pneus lisses et des vélos souvent trop petits pour les ados, tout s’est pourtant bien passé. Je passe beaucoup de temps à bricoler les vélos afin qu’ils puissent tous rouler. Le tournoi de foot a été un réel succès : équipes mixtes, mélangeant les jeunes du quartier les bénévoles, avec un fair play impressionnant. Seule la tombée de la nuit a fini par stopper les matchs ! De quoi dynamiser le reste de l’année. 

Durant les vacances nous accueillons aussi des étudiants et lycéens pour une semaine afin qu’ils puissent partager la mission. La semaine passée, 8 étudiants en prépa commerce ( Versailles) et, cette semaine, 8 lycéens de Blois avec leur Aumonier, Don Theophile. Leur générosité me touche beaucoup : choisir de donner une semaine de vacances pour une telle expérience implique des renoncements et une belle capacité d’adaptation car ils sortent vite de leur zone de confort. Joie aussi pour nous de les initier à notre mission et de goûter avec eux les fruits modestes mais si beaux.

Chaque soir, à la fin du repas, chacun est invité à partager devant tous sa « grâce du jour » : une rencontre, une visite, le sourire d’un enfant, les confidences d’une ado, un temps de prière, une anecdote. Apprendre à rendre grâce, chaque jour, même pour les plus petites choses est une belle école spirituelle.

Personnellement, j’ ai effectué un pèlerinage sur les pas de Sainte Marie Madeleine ( à Saint Maximin la Sainte Baume ainsi qu’à la grotte de Marie Madeleine) : un beau moment de contemplation et de respiration. 
La famille Bonnenfant, de passage dans le Var, m’a fait la joie de me visiter hier soir ! Avis aux suivants !!! 
La Toussaint et la commémoration des défunts ont rythmé notre semaine : la communion des saints vécues, priée et célébrée. Je n’ai pas oublié de confier au Seigneur les défunts de vos familles, j’ai aussi prié avec foi pour mon papa dont nous célébrerons le premier anniversaire de sa mort à la fin du mois. 
Soyez bénis. 

De haut en bas : séance studieuse de soutien scolaire; des animateurs en préparation pour l’animation du patronage ; devant la grotte de la sainte Baume, bénédiction des compagnons du devoir qui ont terminé leur Tour de France ; vue du haut de la falaise de Massif de Baume ; deux collégiens artistes se cachent derrière leur œuvre dont ils sont très fiers ! ; pause pour les ados en sortie vélo.; joie des visites fraternelles ! 

 

Mardi 25 octobre

A la demande de certains d’entre vous qui se demande comment se déroule une « journée type » au coeur de la Maison Bernadette, voici, par exemple la journée de ce mardi 25 octobre : 

-6h30 : alors que la maison dort encore, je prends un temps béni de silence et de prière, à la chapelle (une vraie chance d’avoir une chapelle au coeur de la Maison), offrant au Seigneur tout ce qui fera ma journée et lui demandant déjà de bénir tous ceux que je rencontrerai et servirai.

-7h30 : prière de Laudes avec le jeunes « Service Charité ».

-8h30 : messe à l’église où nous rejoignons le père Pierre, curé, et la communauté paroissiale.

-9h30 : de retour à la Maison, temps de concertation avec Blanche, la responsable de la Maison, puis chacun prépare les activités des jours à venir (appel des familles pour les activités des vacances, préparation matérielle…) pour les enfants du Primaire, les Collégiens et les Lycéens. Avec Alix, je suis chargé d’accueillir les lycéens et de leur proposer ou choisir avec eux ce qu’ils souhaitent faire.

-11h30 : j’assure un petit temps de formation sur l’Adoration (proposée normalement chaque jour de 11h30 et 12h30 à la chapelle.) puis temps d’Adoration pour tous.

-12h30 : repas qui rassemble les Service Charité, les permanents ainsi que les salariés de l’Association Massajobs : ils partagent le mêmes locaux ainsi que certaines missions avec nous. Une belle tablée de 21 convives !

-14h00 : reprise des activités ; jeux de rue dans le quartier puis visites à domicile. J’en profite pour aller acheter du matériel afin de réparer les vélos de l’Association ; je prends aussi du temps avec Karim, un voisin, venu me demander à manger…surtout pour discuter ; sur le chemin des mes visites, je rencontre Nasser, Kamel et Carambar, des jeunes de 3ème, tout contents de « taper la discute » ; puis une famille de Gens du Voyage sédentarisée m’interpelle dans la rue (le col romain est une bonne carte de visite !) car elle souhaite baptiser 3 petits ; je pars ensuite chez les parents de Kamel, algériens arrivés en France depuis 1997, afin de signer le contrat du programme « Ma 3ème en Grand » : belle occasion d’échanger, de mieux se connaitre. La maman m’avoue, amusée et honorée aussi, sa surprise de voir venir chez elle un prêtre (« je ne les vois que dans les films à la télé ! ») : belle discussion sur la foi, la prière, les traditions religieuses. Au retour, je suis interpellé par les « guetteurs » du quartier (des jeunes chargés de veiller sur le trafic local et de prévenir en cas d’arrivée de la Police ou d’une bande rivale)  : « Bonsoir Padré ! ». Je fais donc un détour pour les saluer, leur demander si la vie est belle (un florilège de réponses que je ne peux écrire ici) et partager qq minutes avec eux ; plus loin, un ado en tenue de foot me demande si je vais à la prière et me demande comment s’appelle la chemise que je porte ; enfin je donne un coup de main pour décharger un coffre de voiture d’une famille en plein déménagement.

-19h00 : après un bel après-midi, pendant que les plus jeunes préparent le plat de lasagnes et le gâteau bananes-chocolat, je file pour un footing nocturne dans le stade tout près de la maison où, sur des airs de rap marseillais tout droit sortis des enceintes mobiles des jeunes du quartier qui jouent au basket, je fais quelques tours de piste pour maintenir la forme.

-20h15 : temps très fraternel du repas à la fin duquel, chacun partage la « grâce du jour » : un moment, une rencontre qui a ensoleillé sa journée.

-22h00 : toute la Maison se retrouve pour la prière des Complies avant le repos de la nuit.

Des journées bien riches, pleines de soleil et de sourire, malgré les détresses, les confidences lourdes et parcours de vie parfois difficiles. Je rends grâce à Dieu pour cette belle mission qu’il nous confie : servir le grand projet d’Amour du Dieu pour le monde.

Soyez bénis

La cité des Lauriers au soleil levant 
La cité des Lauriers, le soir, après les visites. 

Vendredi 21 octobre

´

Marche matinale et prière au lever du soleil

Cette semaine, salariés et bénévoles de l’Association sont partis en pèlerinage à Lourdes !
Nous étions un groupe de 30 à marcher et prier sur les pas de Sainte Bernadette. Un temps d’échange, de communion spirituelle et de connaissance mutuelle.

Logés au Village des Jeunes, nous avons pu bénéficier des célébrations aux Sanctuaires et de riches rencontres ( le père Michel Aubannes, recteur des Sanctuaires, don Maxence, chapelain, Nathan, responsable de la Pastorale des Jeunes et ancien responsable de la Maison où je vis).

J’ai redécouvert combien la vie de la petite Bernadette est inspirante pour notre mission auprès des plus fragiles de nos quartiers. Combien aussi tous nos meilleurs projets pastoraux n’ont de sens que si ils sont fidèles à la mission reçue du Christ et en constante proximité avec ceux vers lesquels nous sommes envoyés. Nous avons prié pour nos Maisons de Marseille, nos bienfaiteurs, les jeunes et les familles de nos quartiers. J’ai aussi prié à vos intentions et confié la paroisse à la bienveillance maternelle de la Vierge Marie. Je rentre ce soir de Lourdes avec un cœur profondément en paix, comblé de force et de joie pour la mission. La semaine prochaine, pour le temps de vacances, nous accueillerons des jeunes bénévoles qui viennent découvrir ce que nous vivons et participer à la mission. Il faudra aussi préparer des journées de jeux pour les primaires, des sorties et activités pour les collégiens et lycéens… à suivre ! 
Soyez  bénis. 

Vendredi 14 octobre

Chaque vendredi, après  la messe en paroisse, les jeunes Service Charité partent en formation ( aujourd’hui : adoration et mission) puis vient le temps de travaux dans la Maison avant un moment de sport collectif puis le soutien scolaire. Alix, Louis Marie et moi avons accueilli les jeunes lycéens pour deux heures de travail. Occasion de réviser pour moi ce soir l’histoire des Conquistadors !
Hier, le programme « Ma Troisième en Grand » a fait sa rentrée : 10 jeunes collégiens seront ainsi accompagnés, tout au long de l’année, afin de réussir leur dernière année de collège. Au programme : rencontre hebdomadaire pour de l’aide aux devoirs, recherche de stage, préparation de l’oral, découverte du monde de l’entreprise, sorties, camp… J’ai beaucoup de joie à accompagner ce groupe. Occasion de visiter leurs familles, connaître un peu mieux leur quotidien, leurs espérances. Et j’ai été très agréablement surpris de trouver des jeunes motivés et très en attente. Grand motif d’action de grâce ! M’appeler « père » Romain les amusent beaucoup même s’ils ne savent pas ( encore ! ) trop ce que cela recouvre. Ils sont aussi intrigués par mon col romain : « c’est parce que tu t’appelles Romain ?? ». Des échanges passionnants à venir sans aucun doute. 
Mardi, la Maison Bernadette a organisé une « fête de quartier » au pied du grand immeuble qui jouxte la Maison : joie de voir tous ces enfants et leurs parents venir spontanément ( avec la question « c’est gratuit ? » ) jouer, danser, goûter les gâteaux préparés par les mamans du quartier. Une belle réussite. 
Je vis une expérience unique et très riche : peu à peu, je découvre la richesses et la multitude des initiatives sociales et missionnaires. Autant de champs à explorer dans les semaines à venir. 
Je continue à vous porter dans ma prière quotidienne et me confie là la vôtre. 
Soyez bénis 

Après le soutien scolaire : l’incontournable partie de foot sur le city-stade de la Maison Bernadette ( au fond) 
Une lycéenne en plein exercice de math ! 
La Maison Bernadette de dos ! La fenêtre en haut à droite est celle de ma chambre avec vue sur l’autoroute ! 

 

Lundi 10 octobre

Tous les lundis, notre maison accueille les chrétiens du quartier pour la messe et un repas tous ensemble : il s’y vit une très belle fraternité. J’ai rencontré ce soir Annan et Mahadi, deux irakiens réfugiés ici depuis 2019. Nous avons aussi célébré ce soir l’engagement des jeunes en Service Charité : belle etape pour eux qui donnent une année de leur vie au service des plus fragiles. 
Hier, j’ai eu la joie de célébrer la messe à Aix en Provence chez les Petites Sœurs de Jesus ( st Charles de Foucauld) en presence de deux de mes tantes, Petites Sœurs elles-mêmes. Joie de nous retrouver et de passer la journée ensemble. 
Je vous laisse ici mon adresse, demandée par certains d’entre vous : 

Pere Romain Duriez

Maison Bernadette

10 rue Marathon

Derrière les Lauriers

13013 Marseille

Soyez bénis. 

4 octobre

Pendant que les jeunes volontaires, appelés ici « Service Charité » et dont la plupart sont en Service Civique, préparent le repas, je prends quelques minutes pour vous conter mes premiers pas à la Maison Bernadette. La mission est fondée sur trois piliers :

-La vie de prière rythme nos journées depuis les laudes matinales, la messe dans la paroisse st Jérôme dont nous dépendons ; une heure d’adoration avant le repas du midi ; le chapelet pendant la vaisselle ; et l’office des Complies avant le silence de la nuit ; un temps de désert hebdomadaire ( dans une communauté religieuse de Marseille) et accompagnement spirituel. 

– la vie fraternelle simple : vie communautaire, partage des repas, formation humaine et chrétienne nécessaire à la mission. Pour ma part, je partage la vie communautaire des Service Charité : une cure de jouvence ! Et j’ai la chance de bénéficier d’un studio qui jouxte la salle communautaire. 

– La mission au service du quartier : soutien scolaire, activités de rue, implication paroissiale, accueil des chrétiens du quartier ( largement minoritaires) le lundi soir pour la messe et un repas partagé ; apostolat en maison de retraite et à l’hôpital. Bref, de quoi ne pas voir passer les journées ! 
Je suis impressionné par l’engagement et la générosité des jeunes Service Charité qui acceptent de sortir de leur zone de confort pour aimer, servir et accompagner au mieux les habitants du quartier. Quartier bien en peine actuellement du fait des règlements de compte entre bandes rivales qui empêchent les enfants de sortir et jouer dehors à leur guise. La Maison Bernadette est un oasis au cœur de la cité. 
Je vous porte dans la prière. 
Soyez bénis 

 

L’equipe des Service Charité

 

Jeudi 29 septembre

Marseille !
Sous le regard bienveillant de ND de la Garde, me voici arrivé à Marseille ! 
Je suis donc accueilli à « La Maison Bernadette » pour les prochains mois. À peine arrivé, le responsable de l’Association me demande : «  tu as vu le trou ? »- « Quel trou ? » – « Celui laisse hier soir par une balle perdue lors d’un règlement de compte au bas de l’immeuble ! »- « …. ! » Il me montre alors le trou dans la vitre de l’escalier d’accès à nos chambres et ajoutant : « on a retrouvé la balle sur les marches  ! »Me voilà donc dans le bain ! Rassurez-vous, ce n’est pas tous les jours ainsi ! Je commencerai donc la mission demain : laudes et messe matinale, travaux dans la maison, visites dans des familles puis aide aux devoirs. J’ai été affecté aux lycéens ! Il va falloir que je révise un peu mes leçons de math ! J’aurais aussi en charge une équipe de collégiens de 3eme dans le cadre d’un projet d’année : « Ma troisième en grand ! » Accompagnement individuel, préparation et aide pour le stage, sorties et autres démarches.  Je participerai aussi à l’accompagnement de 15 lycéens dans le cadre d’un autre projet « Massa 13 »en partenariat avec l’IUT voisin : en plus de l’aide aux devoirs, diverses sorties en entreprises et rencontres avec des acteurs économiques et associatifs locaux. J’accompagnerai  aussi les jeunes bénévoles de la Maison. Bref, des semaines intenses en perspective ! À bientôt pour d’autres nouvelles. Je confie cette mission à votre prière et porte aussi chacun d’entre vous au cœur de la mienne. Soyez bénis 

Dimanche 25 septembre 

Après une bonne semaine à Assise, me voici rentré en Normandie afin de me préparer à mon séjour marseillais. 
Je rends grâce à Dieu pour ce temps béni passé à Assise. Chaque jour, je montais à l’ermitage des Carceri, lieu de mon premier appel à la prêtrise, pour confier au Seigneur toutes ces dernières années, lui rendre grâce pour les dons reçus et sa miséricorde infinie. J’ai aussi assuré les messes et confessions aux monastère des Clarisses françaises présentes sur place ; occasion de rencontré aussi les pèlerins de passages. 
Je montais prier quotidiennement auprès du bienheureux Carlo Acutis, lui confier en particulier les jeunes qui ont fait la joie de mon ministère tout au long de ces 25 dernières années ; et il y en a eu ! 
Merci pour vos messages, vos prières et votre fraternelle amitié dans le Christ. En profonde communion avec vous tous. Soyez bénis. 


Jeudi 15 septembre

Immense joie et action de grâce ! Arrivé à 8h00 ce matin sur la colline d’Assise , il m’a fallu encore quelques efforts pour monter à la Basilique Saint François afin de prier sur sa tombe et plus encore pour monter là la Basilique Sainte Marie Majeure pour y vénérer le Bienheureux Carlo Acutis ! J’attendais ce moment depuis longtemps et , plus particulièrement, depuis mon départ de Bonsecours, il y a 17 jours ! Un sentiment étrange me traverse : je suis à la fois au terme de mon pèlerinage vélo mais aussi au début d’un autre pèlerinage : quelques jours bénis à parcourir les lieux saints d’Assise, en particulier, les Carceri, lieu du premier appel que le Seigneur m’a adressé, me proposant la belle vocation à la prêtrise ; c’était en 1987, lors d’un pèlerinage diocésain organisé pour les lycéens et étudiants. J’y monterai demain… à pieds ! 
Soyez assurés de ma prière et soyez bénis ! 

Dimanche 11 septembre

C’est le Jour du Seigneur ! Jour de repos aussi au bord de la Méditerranée, à Lerici. Je devais loger chez des cyclistes mais un imprévu m’a fait atterrir dans un camping bien calme avec vue sur mer ! J’ai prié en communion avec tous les paroissiens d’Elbeuf, en particulier à la messe de ce matin, pour les pères Stanislas et Grégoire qui prennent en charge la paroisse. Que l’Esprit Saint habite et féconde le projet de conversion paroissiale initié depuis plusieurs mois ! 
Mes journées sont paisibles : départ à l’aube et à jeun, alors qu’il fait encore frais. Petit dej vers 9h00 après avoir fait une razzia dans la boulangerie du parcours. Puis pause vers 12h30 ; repas, sieste (!) et reprise de la route vers 15h00 jusqu’à la pause du soir ( entre 17 et 18h). L’Office des Heures rythment mes pauses, le chapelet quotidien tout en pédalant ( et dix doigts font l’affaire quand il s’agit de compter les Ave Maria ! ) ; la messe en route ou sur le lieu d’hébergement. J’ai pris aussi qq livres : l’Imitation de JC, le « chemin des estives » de Charles Wright et « la nuit des blouses grises » de Jean Contrucci pour me préparer à Marseille. 
Je reprends la route demain pour les 4 ou 5 derniers jours.

Je rends grâce à Dieu pour ce temps un peu hors du temps ( je n’ai appris la mort de la Reine qu’hier… ) qui me donne d’aller à l’Essentiel, sans oublier les intentions dont vous me faites part ! Soyez bénis 

Mercredi 7 septembre

900 km : Assise approche ! Depuis mon départ, lundi, d’Orny, en Suisse, je continue mon pèlerinage avec toujours autant de rencontres. Au col du Grand Saint Bernard ( 2500 m ), j’ai retrouvé les Chanoines de saint Maurice, rencontrés la veille dans leur couvent : ils sont en camp avec plus de 100 lycéens d’un lycée public mais qui accepte un tel projet : la Suisse n’est pas la France ! Là haut, la communauté de Saint Bernard : accueil chaleureux avec beaucoup d’échanges et de prières. Descente dans la Vallée d’Aoste ( 30 km de descente à fond les ballons ! ) puis arrivée dans le Piémont. Ce soir, je campe en compagnie de 3 autres voyageurs à vélos : deux néerlandais et un allemand. Devinez de quoi nous discutons ?? De vélo et de voyage ! Jusqu’au moment où ils découvrent que je suis prêtre ! Le débat change alors un peu. Malheureusement, mon anglais approximatif ne permet pas de grands débats théologiques ! Soyez bénis. 

Dimanche 4 septembre

jJour du Seigneur et jour de repos ! 
Me voilà en Suisse après etre descendu du Jura, dans la vallée d’Orbe où je suis accueilli par des amis de mon frère. La Providence a voulu que ce soit le jour de la Confirmation de leur fils ! Belle fête communautaire et familiale ! Toutes ces rencontres de pèlerinage sont de belles rencontres, pleines d’humanité et de vérité.: une vraie grâce ! Demain, je reprends la route vers le Lac Leman avant de passer le col du Grand Saint Bernard. Je continue à vous porter dans la prière et pense aux plus jeunes qui ont déjà repris le chemin de l’école, du collège et du lycée : que Dieu vous accompagne et vous garde dans son amour. Soyez bénis 

 

Vendredi 2 septembre

5eme jour de pèlerinage. Déjà 550 km parcourus à travers des paysages magnifiques ; le canal de Bourgogne m’a accompagné durant de nombreux kilomètres. Le plus beau est le matin : je pars au lever du soleil qui, peu à peu, eclaire monts et collines avant de donner toute sa chaleur. Rencontres magnifiques aussi tout au long du parcours. Je benie chaque personne que je rencontre : mes hotes, les commercants, ceux et celles à qui je demande de l’eau et puis tous ceux qui m’interpellent sur le chemin, intrigues de découvrir le pèlerin que je suis. Apres une nuit en bivouac, je suis ce soir au camping d’Arbois pour une bonne pause. Je porte dans la prière toutes les intentions confiées : n’hésitez pas à m’en faire parvenir! Soyez bénis.

Pour vous situerLe point bleu est l’endroit ou je me trouve


Mardi 30 aout

Chers amis. Me voici donc en route vers Assise. C’est aujourd’hui le deuxième jour de mon pèlerinage. Je quitte peu à peu mes repères, mes habitudes, et me laisse porter par la grâce de Dieu, au gré du vent ( de face hier ! ), du soleil et des paysages si divers : terres sèches du Vexin hier et la traversée de Paris aujourd’hui pour finir en Seine et Marne ce soir, accueilli très chaleureusement par la Communauté Marie Reine à Bois le Roi. Je prie pour vous tous avec l’Office des Heures, le chapelet et la messe quotidienne. Je rends grâce aussi pour les camps récents et tous vos gestes et marques d’amitié reçus ces dernières semaines. Demain, je rejoins la Bourgogne ! Soyez bénis.

Mardi 30 aout 2022

Commentaires (30)

  1. répondre
    nathalie descroixdit

    Très bonne idée…

  2. répondre
    Tocco Nicole & Marcdit

    Avec plaisir et bonne route

  3. répondre
    TOCCO Nicole & Marcdit

    Bonne route que nous partagerons avec toi…..
    Nicole & Marc

  4. répondre
    veronique Lecouffedit

    Bon voyage père Romain et saluer bien les carceri de ma part !!

  5. répondre
    Marie-Lauredit

    Merci pour ces nouvelles ça nous fait très plaisir, et très bonne idée !

  6. répondre
    Marie-José et Danieldit

    Cher père Romain,

    Merci pour ces premières nouvelles. Notre prière vous accompagne sur ces routes. Une question triviale : quel est votre équipement ?.
    Bon courage. A bientôt pour la suite de ce pélé. Fraternellement.

  7. répondre
    Remydit

    Merci pour ce lien et les nouvelles de ton itinérance. Une joie de pouvoir continuer à écouter ce que tu vis. Merci pour tes prières. Nous te suivons et sommes de coeur avec toi…MA et José.

  8. répondre
    Claude et Françoise CREVONdit

    Nous sommes heureux d’avoir de vos nouvelles dès ces premiers jours. On pense très fort à vous. Bon courage pour continuer. je prie chaque jour pour vous. Merci

  9. répondre
    nathalie descroixdit

    Bonjour Père Romain, notre Jeannine dit :  » Très heureuse de voir que votre pèlerinage se passe bien, je pense très souvent à vous et prie pour vous »
    Nathalie dit :  » Je vois que vous n’êtes pas au régime et que l’appétit va bien, prenez bien soin de vous, nos pensées vous accompagnent…Que le Seigneur vous bénisse…. Jeannine et Nathalie

  10. répondre
    Françoise Molletdit

    Bonjour Romain,
    Merci de toutes ces nouvelles. Assise doit être proche maintenant. Heureusement que ce pèlerinage n’a pas lieu en carême quand on voit ton assiette de desserts !
    Tu étais bien présent à Caudebec hier soir en ce WE d’installation du père Stan comme administrateur des deux paroisses dont tu avais la charge. Mgr Lebrun a commencé son homélie par ces mots de Moïse : « Souviens-toi de tes serviteurs, Abraham, Isaac et Israël….souviens-toi de tes serviteurs Geoffroy, Romain et Jean-Marie…. ».
    Bon dimanche, bonne suite de route et de rencontres. Ma prière t’accompagne.
    Bien amicalement.
    Françoise

  11. répondre
    olivier LE COADOUdit

    Ce sont des superbes étapes père romain

  12. répondre
    Nanou Dacosta-Gomisdit

    Bonjour mon père, c’est juste formidable …

  13. répondre
    Elliot, Claude et Françoisedit

    Avec la grâce de Dieu,. Merci Père Romain de nous faire vivre votre pèlerinage vers Assises.
    Nous prions chaque jour pour Vous (prière de confiance, prière au Père Hamel).
    Vous êtes un modèle de foi et de courage

  14. répondre
    Elliot, Claude et Françoisedit

    Avec la grâce de Dieu. Merci Père Romain de nous faire vivre votre pèlerinage vers Assises.
    Nous prions chaque jour pour vous (prière de confiance, prière au Père Hamel)
    Vous êtes un modèle de foi et de courage

  15. répondre
    Elliot, Claude et Françoisedit

    Avec la grâce de Dieu. Merci Père Romain de nous faire vivre votre pèlerinage vers Assises
    Nous prions chaque jour pour vous (Prière de confiance, prière au Père Hamel)
    Vous êtes un modèle de foi et de courage

  16. répondre
    Nicole & Jean Paul Lopez-Fontainedit

    Merci Père Romain pour ce journal de bord. Nos pensées pleines de bons souvenirs du pèlerinage à Assise où vous nous avez guidés, vous accompagnent. (La montée à pieds aux Carceri, Nicole s’en souvient !)
    Nous prions pour vous, et nous vous proposons de prier pour Geneviève Robert, qui a bien besoin de ces soutiens spirituels.
    Avec nos meilleures pensées.

  17. répondre
    nathalie descroixdit

    Bonjour Père Romain, ma belle-soeur Liliane vient de mourir il y a quelques heures, elle était très croyante, si vous pouviez intercéder auprès de notre Seigneur, je vous en serais très reconnaissante…merci beaucoup

  18. répondre
    Claude et Françoise CREVONdit

    Votre vœu est exaucé! Quelle joie doit être la vôtre (bien méritée). Merci Seigneur – Merci père Romain de nous avoir fait vivre ce beau pèlerinage

  19. répondre
    pascale questeldit

    Merci de donner de vos nouvelles Père Romain ! Que le Seigneur vous accompagne toujours sur ce nouveau chemin. En pensées au long de ce pélerinage et dans vos prochaines mission et retraite spirituelle. Union de Prières

  20. répondre
    Claude et Françoise CREVONdit

    Bon anniversaire mon Père de la part de la famille Crevon. Nous prions et pensons très fort à Vous. Merci pour vos messages que nous attendons

  21. répondre
    Anne*Marie & Éricdit

    Cher Romain,
    Merci pour les nouvelles, que Jésus-lui-même t’accompagne…
    le 21 septembre, nous avons prié à Bonsecours, lors des obsèques de Bernard Lecoquierre, entouré d’une vingtaine de prêtres, présidées par Mgr Lebrun. L’homélie a été faite par Bernard Lebeau. L’ Adieu a été digne et
    Bernard repose désormais au Carré des Prêtres …. Deo gratias.. Merci au Père Alexandre Géraud ….
    Prie pour nous les personnes âgées et Malades…Bien à toi

  22. répondre
    nathalie descroixdit

    Bon et bien vous voilà dans le bain comme vous dites!!!, je prie le Seigneur qu’Il vous protège et vous accompagne dans votre mission, merci de nous tenir informés, j’espère que vous allez bien, à très bientôt, merci pour vos prières, vous êtes dans les notres également….

  23. répondre
    nathalie descroixdit

    Merci pour toutes ces infos, ici à St Aubin tout ce passe bien, le père Grégoire est très sympa…Que le Seigneur vous bénisse…

  24. répondre
    Éric Marydit

    Quelle bonne surprise de te voir ce matin à KTO lors de la Messe à Notre Dame de la Garde, avec le Père Olivier,
    Merci de prier pour les handicapés….. Auprès de notre mère, qu’elle veille sur toi
    Bien à toi….

  25. répondre
    Lefauxdit

    Sa fais du bien d’avoir des nouvelles à bientôt

  26. répondre
    Éric MARYdit

    bonne fête du CHRIST ROI
    à bientôt j’espère sur KTO
    que Dieu TE garde

  27. répondre
    Bénédicte Bdit

    Merci pour vos nouvelles détaillées qui nous permettent de suivre aussi notre fille Alix, au service dans cette maison. nous sommes heureux de voir l’engagement et la vie de prière. Bonne suite et bel Avent

  28. répondre
    olivier LE COADOUdit

    Bonjour, je vois que nos prêtres son de grands missionnaires. Les personnes ont des demandes plutôt atypiques. Je vois à travert ses attentes beaucoup de d’espoirs et de fois puis surtout la confiance à un DIEU unique qui nous. Olivier aime.

  29. répondre
    olivier LE COADOUdit

    Un DIEU qui nous aime. Et bonne fête de Noël en l’honneur de nôtre sauveur Jésus CHRIST.

  30. répondre
    pascale questeldit

    Bonne et belle nouvelle Année Père Romain auprès de ces enfants à qui vous donnez l’Espoir !
    Quelle belle mission. Merci de la partager avec nous.
    Que le Seigneur vous garde et vous accompagne durant cette année sabbatique.
    Bien fraternellement.

Poster un commentaire